23 septembre 2010 : près de 3 millions de manifestants partout en France

mardi 28 septembre 2010, par CGTEMS


La détermination contre cette réforme des retraites injustes se renforce.
La CGT recense aujourd’hui près de 3 millions de manifestants dans 232 manifestations, un engagement dans la lutte de nouveaux salariés du privé dont ceux issus de PME, des décisions d’arrêts de travail plus nombreuses que le 7 septembre, une présence plus marquée des jeunes et des femmes.

http://www.cgt.fr/IMG/flv/Manif_retraite_230910.flv
Reportage dans la manifestation régionale d’Ile-de-France

Il ne sert à rien de tergiverser. Le Président de la République et les parlementaires doivent prendre l’exacte mesure de l’exaspération provoquée par une loi inspirée exclusivement par les positions du Medef.

Ils doivent accepter d’ouvrir une réelle négociation sur les propositions alternatives susceptibles de garantir le financement des retraites et le maintien du droit au départ à 60 ans.

La CGT va porter une nouvelle fois ses revendications sur les retraites le 29 septembre à l’euro manifestation à Bruxelles où tous les syndicats vont exprimer ensemble leur refus commun des plans de rigueur qui se multiplient dans plusieurs pays.

La Confédération Européenne des Syndicats (CES) mettra de nouveau en garde contre les mesures d’austérité adoptées par de nombreux gouvernements car elles menacent la croissance et le pouvoir d’achat.
De plus, ces mesures d’austérité réduiront la voilure des prestations sociales, dernier rempart contre l’exclusion sociale et elles aggraveront la précarité déjà importante.

Entretien avec Frédéric Imbrecht de l’Activité Europe à la CGT http://www.cgt.fr/IMG/flv/29_septembre_Fred_Imbrecht-2.flv
Entretien avec Frédéric Imbrecht de l’Activité Europe à la CGT

Enfin, l’Union européenne doit poursuivre ses efforts en matière de réglementation financière. Nous devons mettre en place de nouvelles fiscalisations telles que la taxation sur les transactions financières.

PDF - 1.6 Mo
Tract et affichette Euromanif 29 09 2010

Dans le même temps, sachant que le texte de loi sera à l’examen du Sénat à partir du 5 octobre et que la procédure parlementaire pourrait se poursuivre jusqu’au 20 octobre, il est décidé :
• Pour la première fois un appel à manifester un samedi le 2 octobre « pour conforter la mobilisation et permettre l’engagement de nouveaux salariés dans l’action ».
• De faire du mardi 12 octobre une « nouvelle journée massive de grèves et de manifestations pendant le débat au Sénat ».

Alors rendez-vous les 2 et 12 octobre









Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par