Mobilisation du 27 mai

mercredi 26 mai 2010, par CGTEMS


Ce jeudi 27 mai, une nouvelle fois, les organisations syndicales, rejointes par des associations et mouvements appellent l’ensemble des salariés, des retraités, des demandeurs d’emplois et les jeunes, futurs actifs, à manifester partout dans le pays. Dans un moment où le gouvernement et le patronat voudraient faire croire que les Français sont prêts à accepter un allongement de la durée de cotisation et un recul à 62 -voire 65 ans- de l’âge de la retraite, cette mobilisation revêt une importance décisive.
A quelques jours de la publication du texte gouvernemental, les salariés, les citoyens peuvent faire en sorte que les intérêts du Medef et de la finance ne dictent pas la réforme des retraites Comme l’on réaffirmé les six organisations syndicales, "c’est inacceptable. Rien n’est joué !"

Alors oui, plus que jamais,
ça peut tout changer d’être à la manif !


La CGT recense déjà plus de 170 rassemblements et manifestations unitaires et déjà plus d’un millier d’arrêts de travail.


Par ailleurs, associations et syndicats lancent une pétition citoyenne adressée au G20.
Depuis plusieurs mois, un mouvement international se développe en effet pour des taxes sur les transactions financières : aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Autriche, en Australie... En France, s’est formée une coalition sans précédent d’organisations syndicales, écologiques, de solidarité internationale et citoyennes.

Chaque jour, 6 000 milliards de dollars s’échangent sur les marchés financiers : même à un faible taux, la taxation de ces transactions dégagerait chaque année des centaines de milliards de revenus à redistribuer et contribuerait à dissuader les comportements les plus spéculatifs.

La taxation des transactions financières permettrait :
• De financer les urgences sociales et environnementales mondiales, telles que la lutte contre la pauvreté, le changement climatique et les pandémies meurtrières.
• De promouvoir aussi une plus grande stabilité du système financier, en réduisant la spéculation, néfaste à l’économie réelle.

Le texte de la pétition citoyenne à la laquelle appellent les organisations est disponible sur le site centralisateur :

http://www.makefinancework.org/ ?lang=fr/


Vous pouvez toujours signer la pétition sur les retraites.



Vous pouvez voir les nouveautés sur le site dédié aux questions des retraites.



Enfin voici le communiqué de la fédération CGT des Sociétés d'Etudes.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par