Frais de repas déjeuner et dîner

mercredi 5 mai 2010, par CGTEMS


De nos discussions avec différents salariés, il ressortait un sentiment d’inégalité et d’injustice en ce qui concerne le coût du repas du midi.

C’est pourquoi la délégation syndicale CGT a porté ce sujet aux dernières Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), et bien évidemment a argumenté afin de réduire les écarts entre nous.

Malheureusement, compte tenu de la disparité géographique il ne sera jamais possible de les annuler totalement.


Un autre sujet monopolise nos échanges, c’est le temps de travail et ses modalités pour toutes et tous. Nous porterons donc ce dossier lors des prochaines négociations.

Toutefois, cette année des progrès ont été obtenus :
- Augmentation de la valeur faciale des tickets restaurant au maximum légal soit à 8€65, avec toujours une répartition 60% (5€19) employeur et 40% (3€46) salarié ;
- Contribution par l’employeur au droit d’admission des restaurants d’entreprise portée au minimum à 5€19 et l’intégralité au-delà ;
- En cas de déplacement professionnel, sur présentation de facture, le remboursement reste de 15€ mais devient aussi applicable aux salariés ayant des tickets restaurants. Pour ceux-ci, ils déclarent 9€81 (9,81 + 5,19 = 15) sur les notes de frais ;
- Pour les périodes de formations, idem, plus de disparité entre nous. Nous sommes tous à 15€. Même fonctionnement, que ci-dessus, pour ceux d’entre vous avec tickets restaurant, c’est à dire 9€81 à déclarer sur les notes de frais ;
- En ce qui concerne les frais de repas du soir, pas de changement, ils restent à 20€ sur justification, sans distinction.


Pour rappel, demain jeudi 06 mai 2010 sera quasiment le dernier jour, compte tenu des délais postaux, pour voter par correspondance aux élections professionnelles CE et DP. Alors comme d’autres, n’hésitez pas à exprimer votre voix, votez pour les listes CGT.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par