Accord cadre Metropolis, ou comment vous endormir !

vendredi 18 décembre 2009, par CGTEMS


Chères et chers collègues,

Le logo de l'article est tiré de l'affiche du film Metropolis. Film allemand de Science Fiction sortie en 1927, réalisé par Fritz LANG, dont le synopsis est des ouvriers qui travaillent dans les souterrains d'une fabuleuse métropole de l'an 2026. Ils assurent le bonheur des nantis qui vivent dans les jardins suspendus de la ville. Un androïde mène les ouvriers vers la révolte.

Mais comme comme vous le savez, pour nous chez EMS, il s'agit de la création d'une fililale au Maroc. Dont l'une des conséquences a été la signature de l'accord cadre Metropolis au niveau européen entre la Direction et en particulier trois Syndicats français (dont nous ne faisons pas partie, même si notre logo y apparait), mais celui-ci ne n'avait pas été transmis.

Conformément à notre devoir d’information que nous, section syndicale CGTEMS, vous devons, après avoir envoyé une mise en demeure, nous sommes en mesure de vous le communiquer. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

PDF - 2.4 Mo
Metropolis-Accord Cadre Europeen

Quand les Organisations Syndicales et Patronales Européennes arrivent à un accord, il est soumis au Parlement Européen pour être traduit en article de loi. Ainsi il pourra être utilisé dans chaque état membre. L’accord cadre Metropolis n’a pas de base juridique, et c’est certainement pour cela qu'il n'a jamais été mis en œuvre.

Ensuite, les annexes sont assez curieuses avec les pages 10 et 11 propositions des Syndicats signataires et surtout la page 12 proposition de la Direction. On en vient à se demander qui est le « patron ».

Mais pourquoi n’avons-nous pas signé ce document ? Outre son caractère illégal et contraire à vos intérêts, nous tenions à trois éléments qui y sont absents et/ou insuffisants :
     1. Favoriser la formation professionnelle
     2. Empêcher la mobilité géographique (sauf souhait du salarié)
     3. Empêcher les licenciements

1. Favoriser la formation professionnelle
De notre point de vue, le meilleur outil pour reclasser le personnel est la formation. Hors dans l’accord, cela se résume à trois lignes sans obligations pour l’employeur.

2. Empêcher la mobilité géographique
Puisque les travailleurs impactés sont en France et en Belgique, rappelons que de ce point de vue nous ne sommes pas égaux, superficie de 551 500km² (1000km du nord au sud et d’est en ouest) pour la première, et de 30 528km² (225km du nord au sud et de 282km d’est en ouest) pour la deuxième.
En dehors d’un projet de déménagement dans une autre ville de France, pour nous, personne ne doit se voir obligé de quitter son domicile actuel, et ce conformément à l’article 8 de la CONVENTION DE SAUVEGARDE DES DROITS DE L'HOMME ET DES LIBERTES FONDAMENTALES.
C’est donc bien sur la base du volontariat, et non de la mobilité forcée que l’accord aurait dû porter.

3. Empêcher les licenciements
Pour reprendre le titre de l’accord « accompagnement des départs », il nous semble clair que l’accord est trop minimaliste pour empêcher des licenciements. Mais que dire du tableau proposé ! 2K€ pour un salarié de moins de 30 ans avec moins de 2 ans d’ancienneté et 10K€ pour les plus de 50 ans et plus de 10 ans d’entreprise. Ces sommes sont trop faibles, et si le cas des « Séniors » est bien pris en compte, les autres problématiques sociales ne sont pas prises en compte.
Par ailleurs, quand on regarde les tranches d’âges de la population travaillant aux Téléservices, la moyenne est plus près des 30 ans que des 50 ans, cela représenterais donc une goutte d’eau à verser à nos collègues qui nous quitterais.

D’ailleurs, nous sommes étonnés que la Direction ait accepté de donner un petit bonus aux salariés des Ulis, et rien à nos collègues de Bretagne (il y a quelque temps), rien à nos collègues du Mans, et toujours rien pour nos collègues de Fontainebleau récemment. Puisque perdre son travail car il part au Maroc et perdre son travail parce que le client est perdu, cela ne revient il pas aux mêmes ?

Vous pouvez donc être certaines et certains de nos valeurs, et nous savons que bon nombre d’entre vous les partage.
C’est pourquoi, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait nous vous proposons de remplir la fiche de contact ci-dessous, et éventuellement de rejoindre nos listes pour les élections CE.

--------------------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par