Elections Prud’homales 2008

jeudi 13 novembre 2008, par CGTEMS


Les élections prud’homales auront lieu le mercredi 03 décembre 2008, c’est pourquoi la CGT inaugure un site internet qui y est entièrement consacré.
Avec des vidéos, des témoignages, des réflexions de terrain …
Un site à consulter et à faire connaître en transférant à tous vos contacts le lien suivant http://www.prudhommes-cgt.fr.

Tous les jours, une vidéo, une idée, une histoire, une image, animeront le site, jusqu’au 3 décembre, jour de l’élection !

Faites passer l’information, commentez, échangez, discutez, votez !

Tous les salariés ont le droit de vote aux élections prud’homales afin de désigner les juges des conflits du travail.
C’est dire si la préparation du scrutin est un enjeu décisif pour déterminer la représentativité syndicale et être bien défendus.


En principe, tous les électeurs aux élections prud’homales ont reçu leurs cartes et ils pourront voter par correspondance. Le matériel de vote par correspondance sera envoyé avec les professions de foi syndicales à la mi-novembre 2008. N’oubliez pas de signer votre carte d’électeur et de la renvoyer avec votre bulletin. La lettre doit être postée avant le 29 novembre 2008. Vous trouverez ci joint la méthode de vote par correspondance.

PDF - 67.8 ko
Méthode de vote Prud’Homme 2008
PDF 68Ko

Mais les prud’hommes c’est quoi ? Voici donc un petit Questions Réponses !

Les prud’hommes, depuis quand ?
Apparu au XIe siècle, le terme prud’homme (« homme de valeur, prudent, de bon conseil ») s’appliquait alors aux « défenseurs du métier » en cas de conflit entre artisans. Il faudra attendre 1806 pour que soit promulguée par Napoléon une loi créant un conseil de prud’hommes à Lyon.

Le conseil de prud’hommes, c’est quoi ?
C’est une formation paritaire élue en deux collèges : par les salariés d’une part et les employeurs d’autre part. Chaque « collège » (employeurs et salariés inscrits sur les listes prud’homales) élit le même nombre de conseillers. Les conseillers prud’hommes exercent à titre bénévole, leur mandat dure cinq ans et il est renouvelable. Il existe 271 conseils de prud’hommes, soit au moins un par département. Chaque conseil est organisé en cinq sections : agriculture, industrie, commerce, activités diverses (libérales, artistiques, d’enseignement, etc.) et encadrement.

Qui peut élire les conseillers prud’homaux ?
Tous les salariés et employeurs, âgés de 16 ans minimum, peuvent voter, sans condition de nationalité. Les salariés sont inscrits automatiquement par leurs employeurs. Les salariés ont le droit de s’absenter de leur poste de travail pour aller voter, sans perte de salaire. Près de 20 millions d’actifs sont concernés (salariés, employeurs et demandeurs d’emploi).

Où voter ?
Dans le bureau de vote près de votre lieu de travail. Cette année, les modalités du vote par correspondance sont simplifiées. A Paris, le vote électronique va être expérimenté.

Les prud’hommes, pour quoi faire ?
Le conseil de prud’hommes peut être saisi dès lors que le désaccord concerne le contrat de travail, quel que soit sa nature (CDD, CDI, contrat d’apprentissage…). Il est compétent :
Pour reconnaître l’existence ou la validité d’un contrat de travail.
Tout au long de la durée de vie du contrat (litiges concernant les salaires primes, congés, formation, discrimination…).
Lors de sa rupture (licenciement, indemnisation, clause de non concurrence…).
Pour un litige opposant deux salariés.

Comment obtenir justice ?
On dispose de cinq ans pour lancer une procédure. Il suffit de se présenter au greffe du conseil et de remplir le formulaire de demande de saisine. Il est aussi possible d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception.

Pourquoi faut-il voter le 3 décembre ?
Les conseils de prud’hommes représentent une instance judiciaire à part entière, pour faire valoir les droits des salariés. Chaque année, plus de 200 000 demandes sont déposées par les salariés devant les conseils de prud’hommes. Ils sont victimes de licenciements, de discriminations, objets de harcèlement ou de violations diverses du droit au travail… En s’adressant à la justice prud’homale, ils peuvent obtenir réparation des dommages subis. Dans beaucoup de petites entreprises, c’est le seul recours et le seul moyen de se faire entendre, à défaut d’organisation syndicale et d’instance représentative du personnel.

Vous pouvez aussi trouver d’autres informations, tracts et éditos sur ce lien http://www.cgt.fr/spip.php?rubrique238.

Nous comptons sur vous.
Merci.
 

1 Message

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par