Participation Groupe Econocom

Propagandes et mascarades

lundi 19 mai 2014, par CGTEMS


Participation ???

Code du Travail L. 3322-1 :
« La participation a pour objet de garantir collectivement aux salariés le droit de participer aux résultats de l'entreprise.
Elle prend la forme d'une participation financière à effet différé, calculée en fonction du bénéfice net de l'entreprise, constituant la réserve spéciale de participation.
Elle est obligatoire dans les entreprises mentionnées au présent chapitre. Elle concourt à la mise en œuvre de la gestion participative dans l'entreprise. »


Chez Econocom ???

Un accord de participation a été conclu en juin 2013 dans treize des sociétés du groupe financier Econocom (hors groupe Osiatis).
Après maintes discussions, il a été signé par la Déléguée Syndicale Centrale CGT en octobre 2013.

Néanmoins, le Comité Centrale d’Entreprise a donné un avis favorable dans la plus grande illégalité.
Avis indispensable afin que la Direction mette en œuvre son projet et soutenu par un syndicat qui n’a pas hésité à faire voter un absent rendant un avis de 3 « pour » et 2 « contre », au lieu de 2-2.

La loi est pourtant très claire.
Code du Travail L. 2325-18 :
« Les résolutions du comité d’entreprise sont prises à la majorité des membres présents.
Le président du comité ne participe pas au vote lorsqu'il consulte les membres élus du comité en tant que délégation du personnel. »


Propagande patronale

Ne vous y trompez pas cet accord de participation n’est plus ni moins qu’un coup de communication.
En effet, la Direction doit verser la participation dans toutes les sociétés qui ont fait des bénéfices. Par conséquent nos chers Dirigeants ne font que reverser la somme des participations non plus aux seules salarié-e-s de la dite société mais à l’ensemble de près de 2.200 travailleurs du groupe.

Rappelez-vous que ce sont nos patrons qui rendent nos comptes de résultat négatif, malgré votre forte implication dans votre travail, par des facturations internes et des dépenses dans des déménagements permanents, ce ne sont que quelques exemples.

C’est bien pour des raisons comptables et sociales, que nous sommes séparés dans plusieurs entreprises, plutôt que dans une seule, par la volonté de nos employeurs.

Lors des négociations, la Direction avait « vendu » son projet en nous prédisant une somme de 900€.
La délégation CGT avait informé que nos calculs prévoyaient une somme bien inférieur, compte tenu de sommes versés en 2013.

Malheureusement, nous le savons la participation 2014 est de près de 400€. C’est sûr, c’est mieux que 0€, mais où est l’abondement prévu dans l’accord ?
Le patron ne fait que reverser l’argent des travailleurs aux travailleurs, sans aucun cadeau, sans augmentation de salaire, sans amélioration de nos conditions de travail…

Par ailleurs, il n’existe aucun moyen de contrôle puisqu’il n’existe aucune instance représentative du personnel au niveau du groupe Econocom.


Solutions !!!

Il est donc important de voter et de faire voter partout où vous le pouvez pour les listes CGT.
De vous présenter sur les listes CGT aux élections professionnelles.
D’adhérer et faire adhérer à la CGT.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par