Salaires minima de branche : La CGT n’a pas signé

lundi 16 janvier 2012, par CGTEMS


La CGT, le syndicat incontournable de la branche des bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs conseils et sociétés de conseil, a refusé de signer les avenants 40 et 41 concernant les ETAM et IC, étendus par arrêté du 29 décembre 2011, Journal Officiel du 5 janvier 2012.

ETAM (Employé – Technicien – Agent de Maîtrise)
La CGT n’a jamais fait référence au soi-disant coût de la vie. Et pour cause l’indice INSEE d’augmentation des prix est de 2,5%. Mais si l’on examine de plus près les augmentations de prix sur un certain nombre de produits, nous sommes bien au-delà. Ainsi le coût du panier de la « ménagère », c’est-à-dire des produits de consommation basiques dans tous les sens du terme, a augmenté selon « famille de France » de 4,5%. Les patrons des super et hyper marchés l’on calculé à plus de 3,5%. Si l’on prend en compte le gaz +4,4%, l’électricité +2,9%, le transport +5,7%, le fioul 3,3% sans compter le budget logement … chacune et chacun mesurera que même un 2% d’augmentation relève d’un certain mépris. Devons-nous gérer la pauvreté et la précarité ou inverser la tendance ? C’est pourquoi la Fédération CGT des Sociétés d’Etudes a préconisé un salaire position 1.3.1 coefficient 220 à 1.700€ avec reconstruction de la grille sur cette base.
Dans le contexte Econocom, nous l’estimons à 1.900€.
Et à ceux qui oseraient caractériser cette revendication d’irréaliste, pensent-t-il qu’il est réaliste d’avoir une vie décente à moins.

IC (Ingénieur – Cadre)
La question du statut Cadre est pour nous importante. Notre demande était simple. Pas un seul Ingénieur et Cadre en dessous du plafond de la sécurité sociale. Et nous avions proposé d’une part que les débutants puissent être en dessous du PMSS (3.031€ pour 2012) à condition de ne pas rester éternellement débutant et qu’un échéancier soit négocié afin que cette mesure puisse être mise en place. Le patronat a refusé préférant entrer dans une logique de « fabrication de Cadres low cost ».

La CGT ne signe pas mais ne s’oppose pas !
Nous ne nous opposons à des accords que si ceux-ci écornent des garanties sociales. Il reste que la question risque de se poser pour les prochains accords salaires en ce qui concerne les Cadres au regard du dévoiement du statut par ce genre d’accords. Notons enfin que les salaires réels tendent peu à peu à se rapprocher des minima … d’où l’importance de leur augmentation.



ETAM – Avenant 40

Position

Coefficient

Minima

1.3.1

220

1424,80

1.3.2

230

1453,10

1.4.1

240

1481,40

1.4.2

250

1509,70

2.1

275

1584,25

2.2

310

1683,30

2.3

355

1810,65

3.1

400

1938,00

3.2

450

2079,50

3.3

500

2221,00



IC – Avenant 41

Position

Coefficient

Minima 35h

1.1 débutants

95

1881,95

1.2 débutants diplômés

100

1981,00

2.1 – de 26 ans

105

2080,05

2.1 – de 26 ans

115

2278,15

2.2

130

2575,30

2.3 6 ans d’ancienneté

150

2971,50

3.1

170

3354,10

3.2

210

4143,30

3.3

270

5327,10

Comparer son salaire avec les minima
La comparaison ne s’opère qu’à partir du salaire annuel. Il faut par conséquent x12 le salaire minimum. Ainsi chaque mois chaque salarié doit toucher au moins 95% de son minima s’il n’y a pas de 13ème mois ou 92% s’il y a un 13ème mois. La comparaison doit s’effectuer en y incluant tous les éléments de salaire au contrat de travail.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par