Fermeture site client 2011 - le combat continue

vendredi 16 décembre 2011, par CGTEMS


Nous sommes depuis le début sur le front pour empêcher la Direction de « voler » deux jours de congés payés aux salariés qui sont sur des comptes fermés le 26 décembre 2011 et le 2 janvier 2012.

Depuis la demande originelle de mettre la pression sur nos collègues … Nous sommes intervenus en réunion DP (Délégué du Personnel) et à chaque instance où il était possible de le faire tout en alertant l’Inspection du Travail.

Ce qui est certain, c’est le non-respect du Code du Travail et dans le même temps celui de la convention collective applicable au « personnel des bureaux d'études techniques, des cabinets d'ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils ».

En DP, les Ressources Humaines écrivent « Les congés payés sont à l’initiative de l’employeur », c’est oublier l’article L. 3141-13.
Dont voici l‘extrait « La période de prise des congés payés est fixée par les conventions ou accords collectifs de travail … ».
Ce qui correspond à l’article n°26 de l’accord de branche ci-dessous en version non tronquée :
« Les dates individuelles des congés seront fixées par l’employeur après consultation des intéressés et en fonction des nécessités du service. »

Rien n’est respecté car il n’y a eu ni consultation ni discussion mais bien une consigne de service explicite de poser deux jours de congés dans ASA et ce avec une certaine forme d’intimidation en cas de refus de s’exécuter.

Le mercredi 30 novembre, nous avons écrit un courriel (voir ci dessous), au sommet de la société pour l’avertir de la situation dramatique.


— Courrier DG —

En réponse nous avons eu la communication, de ce début décembre, du Directeur Général d’Econocom Managed Services félicitant grandement les Directeurs de Comptes et remerciant légèrement la force de production.
Malgré l’excellent travail réalisé tout le long du contrat par l’ensemble du personnel. Comment alors, interpréter cette perte de jours de repos autrement que comme une sanction.

Au-delà de plusieurs nouvelles questions en DP, vos élus CGT au Comité d’Entreprise (CE) ont demandé ce jeudi la création d’une réunion exceptionnelle.
Ils y pèseront de tous leurs poids dans votre intérêt.

En effet, la décision unilatérale du patron a un impact économique et social sur les travailleurs. Ceci rentre bien dans les prérogatives de cette institution représentative du personnel.

Si nous n’arrivons pas à faire respecter la législation en vigueur par le chef d’entreprise nous projetons, entre autres formes, une action en justice.
Il est possible d’agir en votre nom propre, pour cela veuillez nous contacter.
Vous pouvez, toutes et tous, compter sur nous pour combattre ces formes d’injustices et d’inégalités.

Ensemble nous serons plus fort


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par