NAO 2011 : Salaire …

jeudi 1er décembre 2011, par CGTEMS


La dernière réunion pour les NAO 2011 (Négociation Annuel Obligatoire) a eu lieu, ce mardi 22 novembre.
La CGT a été le seul Syndicat à faire de nouvelles propositions.

Nous maintenons nos revendications d’un salaire minimum ETAM à 1.800€ et 2.885€ pour les IC, avec une revalorisation de la grille de salaire minimum de la convention collective, signé pour rappel par la CFDT, CFTC, FO et CFE-CGC.

Nous avons demandé une enveloppe basée sur la masse salariale à partager entre femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, petites rémunérations et plus importantes.
Ce qui représenterait 95€, de quoi compenser l’augmentation du coût de la vie et les trop nombreuses années sans aucun geste.


La Direction nous a immédiatement signifié que nous n’étions pas raisonnables … Proposant de revoir son offre initiale, à savoir moins de 1.800€ brut, ce qui représente un peu plus de 120 personnes sur 700.

Notre employeur est resté très opaque sur le budget des augmentations « au mérite » qu’elle s’est octroyée et prévoit des jours meilleurs pour l’année prochaine.

Tout au long de l’année, les travailleurs subissent une réduction de leurs pouvoirs d'achat, les salaires sont figés mais le reste augmente : l’électricité́, le gaz, les transports, les carburants, les denrées alimentaires, les loyers ...

ECONOCOM MANAGED SERVICES veut faire des économies sur le dos du personnel qui la compose.
En attendant un véritable changement de notre condition et sachant pertinemment ici que l’effort ne paye pas, pourquoi ne pas s’économiser soi-même ?
Il est temps d'appliquer notre travail à la juste valeur de notre rémunération et considération de nos équipes dirigeantes : Le minimum !!!

La direction doit se rappeler qu'elle rémunère une compétence ! Et non une personne.

Il est temps pour vous de rejoindre notre action syndicale en y apportant votre contribution, en y redécouvrant les vertus du collectif.
Le « chacun pour soi » a montré ses limites ! Car le plus grand nombre, subit et souffre.

Cette situation n’a rien d’inéluctable …

Les avancées sociales, dont certaines fondent comme la banquise au soleil, ont été acquises à ce prix !
Elles ne sont pas tombées du ciel et ne sont pas non plus, l'œuvre de la générosité spontanée des dirigeants d'entreprise !

La valeur ajoutée d’EMS, c'est l'ensemble de l'effectif qui œuvre au quotidien sans avoir accès aux fruits de leurs productions. Une répartition plus équitable et plus juste est indispensable tout en respectant vie professionnelle et vie privée.

Tous ensemble on débraye.

Nous invitons tous les syndicats à organiser avec la CGT, un débrayage entre 08h00 et 10h00, à une date à définir ensemble.
A position commune … action commune …


Pour l'heure le compte n'y est pas et la colère monte.
Ce jeudi 1er décembre le SMIC progressera de 2,1%, le portant de 1.365€ à 1.393,82€ brut mensuel. C'est-à-dire au-dessus de la position 1.3.1 de la convention collective.
C’est sûr à ce rythme nous serons tous au SMIC !!!


Nos patrons se dissimulent derrière de pseudos résultats négatifs pour justifier leurs politiques salariales.
Ce sont les conséquences des choix des Dirigeants, nous devrions refuser d'en être les victimes !

Nous exigeons l’ouverture de négociations au niveau de l’UES !!!
Augmenter tous les salaires,
Corriger les inégalités femmes/hommes,
Reconnaître et payer les qualifications.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par