Fermeture site client 2011- courrier au DG

lundi 21 novembre 2011, par CGTEMS


Monsieur le Directeur Général d’EMS,

Nous revenons vers vous afin d’éviter une décision injuste et illégale, sur la problématique des jours de congés payés imposés à certain de nos collègues.

En date du mercredi 26 octobre 2011 la CGT a déjà alertée sur ce sujet, article 135.
Les Délégués du Personnel ont aussi porté cette question en réunion DP, puisqu’en matière de respect de la réglementation du travail, la Direction ne donne pas l’impression de respecter le code du travail.

Dont voici la réponse apportée par la Direction des Ressources Humaines : « Les congés payés sont à l’initiative de l’employeur. Dans le cadre du client XXXX, un délai de prévenance de 2 mois a bien été respecté pour les 2 jours imposés. »

Devons-nous vous croire sur parole ? NON !!!
Nous demandons donc de nous donner les textes sur lesquelles vous vous basez ou mieux d’annuler votre requête.

En effet, la réponse est contraire aux éléments dont les élus CGT sont en possession.
Ce dossier est porté au nom de nombreux salarié-e-s qui ont saisi les élus CGT, pour les défendre et les représenter.

Nous nous permettons donc d’apporter les précisions ci-dessous, afin que vous puissiez réviser votre pensée jugée abusive et illicite. D’autant plus après les bons résultats présentés. Sans compter sur la volonté du président du groupe par son programme « SHARE » voulant « améliorer la qualité de vie au travail et de concilier le temps professionnel et la vie privée ».

Nous n'attendons pas de félicitation pour la qualité de travail de toutes et tous. Il est vrai que la « reconnaissance » ne fait pas partie des 5 valeurs du groupe.
Mais de là à exiger le sacrifice de nos jours de congés pour la convenance de la société dénote un réel mépris envers vos subordonné-e-s.

Est-ce de la faute du personnel si le 25 décembre et le 1er janvier sont des dimanches ?
Est-ce de la faute des salariés Econocom si des clients décident de fermer ses sites pour ces 2 jours ?
Alors, pourquoi devrions-nous être pénalisés ?
Nous, en prestation, ne méritons pas d'être SANCTIONNE en raison d’une meilleure politique sociale chez nos clients !

Par ailleurs, ignorez-vous que la majorité des personnes concernées par cette mesure ont seulement 25 jours de congés par an. Par exemple, pour ceux qui ont des enfants, ces jours de congés précieux servent principalement à organiser la garde des enfants pendant les vacances scolaires. Ces 2 jours les priveront de la possibilité de poser des jours pour les ponts du mois de mai et les obligeront à trouver des solutions payantes et/ou contraignantes pour faire garder leurs progénitures.

Enfin, n'est-il pas indécent d'exiger des « collaborateurs » de poser eux-mêmes ces jours dans ASA ?

Si la société les impose, elle doit les assumer !
Mais qu'elle ne nous demande pas de les poser comme si nous étions volontaires et les souhaitions.

Que nos patrons le fassent eux-mêmes !!!

Cette mesure met au grand jour une des différences de traitement existantes dans l’entreprise. Cette différence de traitement injustifiable et prohibée peut être jugée discriminatoire devant les tribunaux.

ECONOCOM NE DOIT PAS MARCHER SUR LA TETE

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par