Scandaleux CHSCT

vendredi 11 février 2011, par CGTEMS


Mardi 25 janvier 2011, a eu lieu la désignation des membres au CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail).

Ainsi les membres élus au CE (Comité d’Entreprise) et au DP (Délégué du Personnel) se sont réunis pour l’élection organisée par notre Direction.

Mais peut être aurions-nous dû demander aux casques bleus de l’ONU, de venir pour s’assurer que les règles de la démocratie ne soient pas bafouées.

Voilà les faits :
Pas d’isoloir,
Petit bureau empêchant la confidentialité du vote,
Impossibilité de rayer des noms,
Les 4 élections se font faites dans la même enveloppe en une fois (Titulaire IC-ETAM et Suppléant IC-ETAM),
Une seule urne,
Tous les bulletins de vote de la même couleur,
Pas de possibilité de choisir le mandat pour lequel on votait,
Présence de personnes étrangères à la réunion, ce sans fondement juridique …

Une liste a même été invalidée au moment du vote, alors qu’elle avait été acceptée par les RH après demande par les candidats de sa conformité.

A ce jour le Procès-Verbal de la désignation n’a toujours pas été divulgué.
La section syndicale CGTEMS avait demandé à ce que le décompte des voies y apparaisse, mais cela semblait impossible, alors que dans un climat assez tendu des personnes présentes avaient fait des photos dans la salle.

En découvrant les noms des nouveaux membres au CHSCT, bon nombre d’entre vous avez fait preuve, au minimum, d’un grand étonnement.

L’intersyndicale CFDT, CFTC, FO et CFE-CGC a effectivement présenté des candidats que nous connaissons bien, dont certains étaient déjà au précédent CHSCT et n’y ont rien fait, ils essayent de s’inviter à des réunions où ils ne peuvent pas venir car pas élus et encore d’autres raisons que nous ne pouvons évoquer …

Nous avons réfléchi à porter en référé cette affaire au Tribunal d’Instance, mais avons finalement abandonné l’idée.

Alors que cette instance est très importante pour la défense du personnel notamment sur les conditions de travail et les projets de déménagement, nous exprimons notre plus grande inquiétude et crainte sur son bon fonctionnement et utilité au regard de certaines personnes qui y siègent.

La CGT y est présente mais pas assez afin que tout le potentiel du CHSCT soit exploité dans votre intérêt.

Ce qui est sûr c’est qu’il y a un grand gagnant, notre employeur.
Son obligation de mettre en place un CHSCT étant réalisé, il ne lui reste plus qu’à organiser la réunion trimestrielle.

Et vous les salariés continuerez à être exploités dans l’intérêt impérieux de la société.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par