NAO 2010 fin …

mercredi 8 décembre 2010, par CGTEMS


Chères et chers collègues d’EMS,

12€50 d’augmentation, ne valons nous pas plus ?

C’est avec surprise que la section syndicale CGTEMS à découvert le contenu du tract de l’intersyndicale de ce 17 novembre annonçant le bilan d’avancées obtenues.

Intersyndicale composée d’un syndicat non représentatif et de deux autres présents que chez Econocom Managed Services.

Mais avant de continuer, il est important de se rappeler le contenu de l’accord N°6 du 21 janvier 2010, dont voici un extrait :
« Une augmentation de 420 €uros bruts (35 € par mois) pour les salaires inférieurs à 20k€ bruts équivalent temps plein.
Une augmentation de 360 €uros bruts (30 € par mois) pour les salaires entre 20k€ et 26k€ bruts équivalent temps plein.

Ces augmentations seront effectives rétroactivement au 1er septembre 2009. Le paiement sera versé sur la paie de janvier 2010. »

La CGT est signataire de cet accord et avait été attaquée par 3 des 4 syndicats de l’intersyndicale, au prétexte que c’était trop peu et que cela ne touchait pas l’ensemble du personnel.
Ce résultat avait été obtenu en étant ferme sur nos positions.

L’intersyndicale annonce avoir gagné :
« Une augmentation de salaire de 150 € bruts par an, équivalent temps complet, pour les salariés bénéficiant d’une rémunération mensuelle inférieure ou égale à 2000 € bruts.

Cette mesure est arrêtée avec effet rétroactif au 1er septembre 2010 pour les salariés en contrat à durée indéterminée ayant au moins un an d’ancienneté à cette date et toujours présents au 1er novembre 2010. »

Comparons maintenant :
NAO 2009
35€ si < 1 666,67€
30€ si > 1 666,67€ et < 2 166,67€

NAO 2010
12,5€ si < 2 000€

C’est sûr, pour une victoire c’est une victoire !!!
Faire un tract où les salarié-e-s sont représentés par un loup dans une fâcheuse position et se déplacer à la grille d’un site client (où une dizaine de nos collègues sont en prestation) en cour de renégociation pour décrocher si peu.
Comment peuvent-ils signer pour 12,5 €, alors qu’ils ne l’ont pas fait pour 30 € ?

 

En vert - positif, en orange - moyen et en rouge - insuffisant

Mais continuons sur la participation : « Répartition égalitaire de la participation (même somme pour tout le monde) et non plus au pourcentage en fonction du salaire.». Curieux cette position, que nous avions défendus, avait été encore décrié par les mêmes 3 syndicats. Nous nous félicitons de cette position commune. Malheureusement les prévisions pointent sur un partage de 0€.

Sur l’intéressement : « La direction s’engage à ouvrir des négociations sur l’intéressement. »
La CGT n’y est pas favorable car cela va à l’encontre des augmentations de salaires annuels.

Déménagement : « Deux jours de congés exceptionnels pour cause de déménagement, à l’initiative du salarié, dans le cadre d’une mutation professionnelle au sein du groupe Econocom. » Quelle générosité cela est déjà appliqué dans l’entreprise ! Notre demande est pour tous types de déménagement.

PACS : « En cas de PACS, une journée d’absence sera allouée au moment de l’évènement. »
Le compte n’y est pas : cette revendication CGT portait à 4 jours, comme pour un mariage.

Enfants malades : « Il a été décidé d’octroyer une journée supplémentaire pour «enfant malade» à compter du deuxième enfant. Ce qui portera le nombre de jours à trois jours par an. »
C’est en deçà de nos revendications, mais c’est un progrès, qui a été possible grâce à un membre de la délégation CGT.

Journée « dite » de solidarité : « La journée de solidarité sera intégralement prise en charge par la société. »
Les sections syndicales CGT le revendiquent depuis le début. De fait très peu de sites clients étaient ouverts, c’est pourquoi la journée était déjà offerte.
D’où notre surprise quand des syndicats ont proposé de faire moitié-moitié. Solution, par ailleurs, signée par les 4 syndicats chez nos collègues de la société Alliance. C’est pourquoi, nous nous congratulons qu’ils adoptent la même position que nous aujourd’hui.

Convention collective : « changer de convention collective pour passer de la « syntec » (plus favorable au patronat) à la métallurgie (plus favorable aux travailleurs). »
Il est amusant de voir que les syndicats qui signent avec le patronat les accords de branche, veuillent quitter la Convention Collective Nationale (CCN) qui régit les sociétés du groupe Econocom.
Pour rappel et/ou information la CGT n’est pas signataire de la CCN. Nous sommes même en justice pour supprimer les différences de traitement, entre salariés.
Alors c’est sûr, vouloir rejoindre une convention, où la CGT est fortement présente cela donne envie.

 

Ainsi la section syndicale CGT s’interroge : pourquoi ils signent pour si peu et n’ont pas signé pour plus il y a un an.
Cela démontre un manque de cohérence pour ne pas dire autre chose, mais il est vrai que les élections professionnelles sont passées.

Nous vous l’affirmons nous ne seront pas dans ce type d’action.
Le combat syndical CGT se fait avec les salariés et dans leurs intérêts.
C’est tous ensemble que nous pourrons arriver à des avancées sociales.


C’est sur ce principe que nous avions construit avec bon nombre d’entre vous les revendications de cette année.

Ainsi, nous allons demander l’ouverture de nouvelles négociations, afin de discuter de chacune des revendications que nous avons portées en votre nom.

Nous pouvons donc vous l’annoncer, dans l’état actuel de l’accord, la CGT n’est pas signataire.

D’autant que l’année passée, à notre demande, il s’agissait de deux accords : un pour les salaires et l’autre pour le reste des éléments.
Ceci nous aurait permis de signer l’accord ne portant pas sur les salaires où toutes les avancées ont été portées par notre syndicat.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé |  CGTEMS © 2007 - Tous droits réservés |   Réalise par